Archives de catégorie : Général

Recrutement

 

Année scolaire 2016-2017
L’école française recrute

  • :  1 informaticien système et réseau. 40h hebdomadaires en contrat local. Date limite de dépôt des candidatures: 12 mai 2017.

 

 

Retrait et dépôt des dossiers de candidature :
Au secrétariat de l’Ecole française André Malraux de Bobo Dioulasso (face à l’Institut Français). Tel.: (226) 20 97 12 15

Ou par mail : efambobo@gmail.com

Imprimé candidature résident docx

Le Projet d’Etablissement

Le Projet d’Etablissement Renforcer les cohésions de cycles et inter cycle (GS/CP,école/collège, …) Améliorer la maîtrise de la langue. Développer la culture scientifique pour nourrir une réflexion éco-citoyenne. Faire acquérir aux élèves des compétences élevées en langue anglaise. Mettre en place les dispositifs d’aides nécessaires pour tous les élèves en difficultés. Ouvrir l’établissement à son environnement : sensibiliser à l’art et à la culture du Burkina. Développer les pratiques artistiques. Des actions sont entreprises par l’équipe éducative et d’enseignement pour parvenir à ces objectifs. Certaines de ces actions sont discrètes, d’autres plus éloquentes ou plus spectaculaires, vous pourrez en découvrir certaines d’entre elles dans les rubriques « Blog » et « Musée ».

 

Note-information-Elèves à besoins éducatifs particulier – AEFE – 01 09 2016

Mentions légales

Le site est la propriété de:

Ecole Française André Malraux
01 BP 194 – Bobo Dioulasso
BURKINA FASO

Copyright © 2012 Ecole Française André Malraux

L’ensemble de ce site relève des législations française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents iconographiques et photographiques.

Le nom de domaine est fourni par :

BookMyName / Online SAS
BP 438
75366 PARIS 08

Hébergement fournis par:

MAISON GIBERT – France

Le site est crée et géré par Maison Gibert

www.maisongibert.com
« Le Village »
26390 TERSANNE- FRANCE
N° SIRET: 510 851 306 00025

Règlement intérieur

Règlement intérieur de l’Ecole Française André Malraux de Bobo-Dioulasso

En application de l’article 9 du décret N° 90-788 du 6 septembre 1990 et de la circulaire N°91-124 du 6 juin 1991, il est établi que :

ADMISSION ET INSCRIPTION DES ELEVES

1-a) L’école maternelle
L’admission des enfants est prononcée, dans la limite des places disponibles. Peuvent être inscrits, les enfants âgés de 2 ans révolus au jour de la rentrée scolaire s’ils répondent au critère de propreté nécessaire au fonctionnement de l’école. Toutefois, les enfants qui atteindront cet âge dans les semaines suivant la rentrée pourront être admis, à compter de la date de leur anniversaire, toujours dans la limite des places disponibles.
Les familles doivent fournir un certificat médical attestant que l’enfant est apte à la vie en collectivité en milieu scolaire.

1-b) L’école élémentaire
Doivent être présentés à l’école élémentaire, les enfants ayant 6 ans révolus au 31 décembre de l’année en cours.

1-c) Le collège

L’inscription en 6e se fait sur présentation de l’avis de passage du Conseil de Cycle 3 ou du conseil de classe pour les classes de 5e, 4e, 3e.

1-d) Dispositions communes

Les élèves de nationalité française ou scolarisés dans le système français sont admis de droit dans l’école. Les autres élèves sont inscrits dans la limite des places disponibles. En cas de manque de places, une liste d’attente est instaurée.
Le Chef d’établissement procède à l’admission à l’école maternelle et élémentaire sur présentation par la famille :

  • Du livret de famille ou de tout autre document d’état civil.
  • D’un document attestant que l’enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge.
  • En cas de changement d’école, d’un certificat de radiation émanant de l’école d’origine ainsi que le livret scolaire.
  • Le Chef d’établissement rend compte au Conseiller Culturel du Service de Coopération et d’Action Culturelle à Ouagadougou et à l’Inspecteur Régional de l’Education Nationale en résidence à Dakar de toute difficulté concernant l’admission et l’inscription des élèves.

FREQUENTATION ET OBLIGATIONS SCOLAIRES

Article 2

2/a A l’école maternelle
Une fréquentation régulière est souhaitable.

2/b A l’école élémentaire  et au collège:
Une fréquentation régulière est obligatoire.
2/c Classe de seconde assistée par le CNED
Le Directeur rend compte aux Proviseurs de l’ Institut de Rennes des absences des élèves.
Article 3 Absences et retards

3/a Absences
Les absences sont consignées, chaque demi-journée, dans un registre spécial tenu par le maître.
Toute absence doit être justifiée, par une lettre des parents, (ou par un appel téléphonique suivi d’une lettre confirmant le motif de l’absence au retour de l’enfant) et par un certificat médical lors d’une maladie contagieuse. (Circulaire N°76-288 du 8 septembre 1976).
A la fin de chaque mois, le Directeur signale à l’Inspecteur Régional de l’Education Nationale en résidence à Ouagadougou et au Conseiller Culturel à Ouagadougou les élèves dont l’assiduité est irrégulière c’est à dire ayant manqué sans motif légitime ni excuses valables au moins deux journées dans le mois.
Toutefois, des autorisations d’absences peuvent être accordées par le Directeur, à la demande écrite des familles, pour répondre à des obligations de caractère exceptionnel.
Les élèves majeurs peuvent justifier eux-mêmes leurs absences mais une information sera faite aux parents.

3/b Retards
Pour le primaire tout retard doit être indiqué sur le registre d’appel.
Pour le secondaire l’élève en retard ne peut être admis en classe qu’après être passé à l’administration pour faire signer un billet de retard qui sera classé dans son dossier scolaire.
L’élève en retard s’expose à des sanctions

Horaires

Article 4
4/a A l’école primaire
La durée hebdomadaire de la scolarité est fixée à 24 heures réparties de la façon suivante:
– de 8h à 11h30, du lundi au vendredi
– de 15h à 17h10, les lundis, mardis et vendredis,
– les portes de l’école sont ouvertes à 7h50 et 14h50
– certains samedis pourront être travaillé, de 8h à 11h30 (Primaire), de 8h à 12h00 (Secondaire).

4/b Au Secondaire
Les horaires sont ceux figurant sur les emplois du temps distribués aux élèves.
Ils peuvent être modifiés dans les cas suivants :
– absence d’un Professeur,
– rattrapage de cours,
– rédaction des devoirs, préparation aux examens…

Jours fériés chômés

Article 5
Les jours fériés chômés, en dehors des périodes de vacances, figure au calendrier scolaire approuvé par le conseil d’école: 1er novembre (Toussaint), 11 novembre (Armistice 1918 – France-), 11 décembre (Fête Nationale Burkinabé-), 8 mars (Journée Internationale de la Femme – Burkina Faso-), (Lundi de Pâques – France-), 1er mai (fête du travail), 8 mai (Armistice seconde guerre mondiale), (Ascension – France-) et 3 fêtes mobiles (Ramadan, Tabaski et Mouloud – Burkina Faso).

VIE SCOLAIRE

Article 6
L’ensemble du personnel de l’école s’interdit tout comportement, geste ou parole qui traduirait indifférence ou mépris à l’égard de l’élève ou de sa famille, ou qui serait susceptible de blesser la sensibilité des enfants.
De même, les élèves, comme les familles, doivent s’interdire tout comportement, geste ou parole qui porterait atteinte à la fonction ou à la personne du personnel et au respect dû à leurs camarades ou aux familles de ceux-ci.

Article 7
Le port de signes discrets, manifestant l’attachement personnel à des convictions religieuses, est admis à l’école. Mais les signes ostentatoires, qui constituent en eux-mêmes des éléments de prosélytisme ou de discrimination, sont interdits. Sont interdits aussi les attitudes provocatrices, les manquements aux obligations d’assiduité et de sécurité, les comportements susceptibles de constituer des pressions sur d’autres élèves, de perturber le déroulement des activités d’enseignement ou de troubler l’ordre dans l’école. (Circulaire N° 90-1649 du 20 septembre 1994)

Sanctions

Article 8a-
A l’école maternelle

Aucune sanction ne peut être infligée.
Un enfant momentanément difficile pourra, cependant, être isolé sous surveillance pendant le temps, très court, nécessaire à lui faire retrouver un comportement compatible avec la vie du groupe.

8/b-A l’école élémentaire
En cas de manquement au présent règlement ou d’absence notoire de travail, selon la gravité des faits, les enseignants et le chef d’établissement pourront avoir recours aux sanctions suivantes :

  • Réprimande
  • Privation partielle de récréation
  • Convocation chez le directeur
  • Lettre d’avertissement adressé à la famille

8/c-Au secondaire
En cas de manquement au présent règlement ou d’absence notoire de travail, selon la gravité des faits, les enseignants et le chef d’établissement pourront avoir recours aux sanctions suivantes :

  • Réprimande, avertissement oral
  • Privation partielle de récréation
  • Contribution à l’amélioration du cadre de vie (ramassage de papiers, nettoyage du mobilier scolaire, effacement des graffitis, etc
  • Convocation chez le directeur
  • Devoir supplémentaire à effectuer à la maison ou à l’école hors du temps scolaire (information écrite aux parents)
  • Avertissement écrit.

8/d-Dispositions communes et conseil de discipline
Tout châtiment corporel est strictement interdit.
Un élève ne peut être privé de la totalité de la récréation à titre de punition.
Il est permis d’isoler de ses camarades, momentanément et sous surveillance, un enfant difficile ou dont le comportement peut être dangereux pour lui-même ou pour les autres.
Après avertissement, quel que soit l’âge de l’enfant, pour des raisons de sécurité ou si son comportement perturbe de façon durable le fonctionnement de la classe et traduit une évidente inadaptation au milieu scolaire, un passage en conseil de discipline peut-être demandé et une exclusion temporaire ou définitive peut-être prononcée.
L’exclusion temporaire, à l’école élémentaire et au Secondaire, d’un enfant, pour une période ne dépassant pas une semaine, peut être prononcée par le Directeur, en cas de négligence répétée ou de mauvaise volonté évidente des parents pour reprendre leur enfant à la sortie de chaque classe, aux heures fixées par le règlement intérieur.
Préalablement à la demande de sanction, le Directeur entend la famille assistée si elle le souhaite d’une personne de son choix.
Au terme d’une exclusion, les parents sont tenus d’accompagner l’élève à la Direction avant la reprise de ses cours.

Droit de réunion des élèves au Secondaire

Article 9 Représentants des élèves au Secondaire
Les élèves du Secondaire désignent pour chaque classe, à l’occasion d’élections, un délégué titulaire et un délégué suppléant. Le délégué représente ses camarades aux réunions du Conseil de classes.
Article 10
Les élèves disposent d’un droit de réunion. Ils doivent au préalable demander une salle de réunion et informer le Directeur de la date et de l’heure choisies. Le délégué des élèves répond des éventuels problèmes de discipline au cours de ces réunions.
Les élèves peuvent, s’ils rencontrent un problème particulier, demander à rencontrer le Directeur. Pour des problèmes généraux, ils peuvent manifester leurs revendications dans un cahier de doléances qui est conservé par leur délégué.

USAGE DES LOCAUX ET DU MATERIEL

Article 11
Utilisation des locaux. Responsabilité.
Le Directeur est responsable de la sécurité des personnes et des biens.
Le Directeur établit un registre d’inventaire du mobilier de l’école, du matériel pédagogique, du matériel mis à la disposition du personnel.
Article 12
Utilisation des locaux en dehors des heures scolaires
Après consultation du Conseil d’Ecole et de l’ A.P.E., les locaux scolaires peuvent être utilisés pour l’organisation d’activités à caractère culturel, sportif, social ou socioculturel, pendant les heures ou les périodes au cours desquelles ils ne sont pas utilisés pour les besoins de la formation initiale ou continue, à condition toutefois que ces activités, de caractère non lucratif soient compatibles avec les principes fondamentaux de l’école publique, notamment de laïcité et d’apolitisme.

USAGE DU MATERIEL

Article 13
Les élèves doivent respecter le matériel et les locaux mis à leur disposition.
Indépendamment d’autres sanctions, toute dégradation sera à la charge des parents.

HYGIENE ET SECURITE

Article 14
Le nettoyage des locaux doit être quotidien et l’aération suffisante pour les maintenir en état de salubrité.

Article 15
Des exercices de sécurité ont lieu suivant la réglementation en vigueur. Les consignes de sécurité doivent être affichées dans l’école.

Article 16
Interdiction est faite aux élèves d’apporter à l’école des objets tranchants ou contondants. Les jeux violents et les brutalités sont interdits.

Article 17
Les téléphones portables sont autorisés mais ceux-ci doivent rester éteints à l’intérieur de l’enceinte de l’établissement y compris pendant les récréations.

Article 18
Les élèves doivent penser aux autres dans leurs actes de la vie quotidienne notamment en matière de propreté et d’hygiène : ils s’interdisent de jeter des papiers ou autres détritus par terre, et utilisent les toilettes correctement.

Article 19
Il est interdit, à toute personne, de fumer dans l’enceinte de l’établissement.

Surveillance des récréations

Article 20
20/a A l’école Primaire
La surveillance des élèves est assurée par les enseignants. Un tableau de service est établi en Conseil des Maîtres.
20/b Au Secondaire
La surveillance est assurée par un surveillant.

Assurance

Article 21
L’Association des Parents d’Elèves contracte une assurance Responsabilité Civile qui couvre les enfants à l’intérieur de l’école si la responsabilité de l’école est engagée.

BIJOUX ET VALEURS

Article 22
L’école n’est pas responsable de la perte ou de la disparition de tout objet de valeur (bijou, argent, montre…) ainsi que du bris de tout objet non scolaire.

ACCUEIL ET REMISE DES ELEVES AUX FAMILLES

Article 23
23/a A l’école maternelle
Dès l’ouverture du portail, les élèves sont conduits en classe par leurs parents (ou les personnes majeures qu’ils ont habilitées par écrit).
L’accueil échelonné en Petite et Moyenne est assuré de 7h50 à 8h20.
L’accueil en Grande section est assuré de 7h50 à 8h.
Les élèves sont repris à la fin de chaque demi-journée dans la classe (à 11h30 au plus tard pour les classes du matin ; à 17h00 pour les classes de l’après-midi) par les parents ou par toute personne majeure nommément désignée par eux par écrit et présentée par eux à l’Aide-Maternelle, à l’enseignant et/ou au Directeur.
L’après-midi l’accueil est assuré de 14h50 à 15h00.
23/b

A l’école élémentaire (CP-CM2)
Les parents doivent entrer dans l’établissement pour récupérer leur(s) enfant(s). Les élèves ne doivent pas sortir seuls de l’établissement. Les parents qui souhaitent que leur(s) enfant(s) regagnent leur domicile seul(s) doivent l’indiquer expliquer explicitement à l’enseignant.
23/c

Au Secondaire (6ème – 2nd)
A l’issue des cours du matin et de l’après-midi, les élèves doivent sortir de l’enceinte scolaire.
23/d

Dispositions communes
Les élèves sont accueillis à l’école dix minutes avant l’entrée en classe, soit le matin à 7h50, et l’après-midi à 14h50.
Les élèves présents avant l’heure fixée, doivent obligatoirement rejoindre la garderie.
Un parc pour les deux-roues est à la disposition des élèves dans l’enceinte scolaire. L’entrée dans l’établissement se fait pied à terre.

Article 24
La surveillance des maîtres ne s’exerce que dans l’enceinte de l’école et pendant les heures réglementaires d’ouverture de l’école ; la responsabilité ne pourrait être engagée en dehors de ces heures.

Article 25
Les parents qui sont dans l’obligation d’amener ou de retirer, exceptionnellement, leur enfant pendant les horaires mentionnés à l’article 4 du dit règlement, devront obtenir une autorisation du Directeur.
Les parents devront accompagner ou prendre leur enfant dans la classe.

PARTICIPATION DE PERSONNES ETRANGERES A L’ENSEIGNEMENT

Article 26
L’instituteur assume de façon permanente la responsabilité pédagogique de l’organisation des activités scolaires ; mais cela n’implique pas pour autant sa présence à tous les instants auprès de chaque enfant. Dans le cadre de certaines formes d’organisation pédagogique, notamment les activités décloisonnées, il doit pouvoir être déchargé de certains temps de surveillance ou d’animation confiés à des intervenants extérieurs à l’enseignement, sous réserve que :

  • L’instituteur sache constamment où sont ses élèves
  • L’instituteur conserve durant tout le temps scolaire l’entière responsabilité de l’organisation pédagogique des activités
  • Les intervenants extérieurs aient été régulièrement autorisés ou habilités
  • Le Directeur, en accord avec le Conseil des Maîtres et le Conseil d’Ecole, peut accepter ou solliciter la participation de parents volontaires agissant à titre bénévole

CONCERTATION ENTRE LES FAMILLES ET LES ENSEIGNANTS

Article 27
Les familles seront reçues sur rendez-vous par les maîtres en dehors des heures de présence des élèves à l’école. Elles pourront être conviées à une réunion de classe selon le cas.
Le Directeur réunit les parents de l’école ou d’une seule classe chaque fois que la vie de la communauté scolaire l’exige.
Certaines informations concernant la vie de la communauté éducative sont portées à la connaissance des familles par une Note aux parents, collée, dans le cahier de liaison de l’élève, et/ou par affichage au tableau vitré à l’entrée de l’école.
Au secondaire, le carnet de correspondance est l’instrument de liaison entre enseignants et administration d’une part et parents d’autre part. Les retards, absences, avertissements y sont notamment consignés.

Article 28
Ce règlement a été voté et approuvé en Conseil d’Ecole du 16 février 2006 puis modifié aux conseils d’établissement du 8 décembre 2006, du 28 juin 2007, du 5 novembre 2007 et du 27 juin 2013. Il est transmis à l’Association des Parents d’Elèves, à l’Inspecteur Régional de l’Education Nationale en résidence à Dakar, au Conseiller Culturel du Service de Coopération et d’Action Culturelle à Ouagadougou, affiché à l’école et transmis aux parents.

Article 29
Ce règlement intérieur s’applique à toute personne fréquentant l’établissement ou y travaillant, notamment aux élèves et à leurs parents civilement responsables qui s’engagent à le connaître et à l’appliquer. Les Parents et les élèves sont invités à signer l’accusé de réception ci-joint qui sera retourné ensuite à l’école.

Le Directeur
Les parents et lers enfants doivent viser l’accusé de réception et le retourner à l’école.
A télécharger et imprimer ici >

 

Situation géographique

La ville de Bobo-Dioulasso, appelée Sya, jouit d’une excellente réputation dans la sous-région et parfois même bien au-delà. Deuxième ville du pays, la cité est régulièrement qualifiée du terme de « capitale culturelle ». L’agglomération bobolaise est très étendue, sur un rayon irrégulier de 7 kilomètres, et compte approximativement 600 000 habitants. L’attrait principal de la ville et de sa région sont l’extraordinaire hospitalité des populations et le dynamisme des acteurs de la vie culturelle. Bobo foisonne d’idées tout en conservant le charme d’une ville tranquille et très chaleureuse.

Le Burkina Faso :
Superficie: 274 000 km²
Capitale: Ouagadougou
Population: 11,9 millions d’habitants
PIB par habitant: 166 400 F CFA (254 €)

Conseil d’Etablissement

Compte rendus des derniers Conseils d’Etablissement :

Le Conseil d’établissement  qu’est-ce que c’est ?
Qu’est-ce qu’un Conseil d’Etablissement ?

C’est une assemblée composée de membres élus (représentants des parents d’élèves, des personnels de l’école, des élèves) et de membres de droit (administration) et de membres siégeant à titre consultatif. L’assemblée est présidée par le chef d’établissement. Elle se réunit environ trois fois par an environ.
Compte tenu de la structure de l’Ecole Française André Malraux de Bobo Dioulasso (primaire et secondaire fonctionnant sur un même site), le Conseil d’établissement est l’instance représentative de l’école et du collège.

A quoi sert le Conseil d’Etablissement ?
Le Conseil d’établissement approuve le projet d’établissement, le règlement intérieur, le calendrier de l’année scolaire, les horaires scolaires, dans le respect des textes en vigueur.
Le Conseil d’Etablissement est consulté sur tout ce qui concerne la vie de l’école : fonctionnements pédagogiques, composition des classes, carte scolaire, activités des associations, fonctionnement et qualité de la vie scolaire, la sécurité, la santé…

Les membres de l’Association des Parents d’Elèves (APE) et ceux du Conseil d’Etablissement sont-ils les mêmes ?
Non. Le Conseil de Gestion, émanation de l’APE et des partenaires institutionnels, gère l’établissement : il décide des moyens attribués à l’école.

Le Conseil d’Etablissement (comprenant les représentants de parents) donne un avis sur l’utilisation de ces moyens.

En bref, quel est le rôle des représentants de parents au Conseil d’Etablissement ?
Ils représentent tous les parents au Conseil d’Etablissement. Avant chaque Conseil (il y en a en moyenne 3 par an), ils se tiennent informés des questions que peut se poser la communauté scolaire. Après le Conseil, ils rendent compte aux parents des évolutions, des réponses apportées, des décisions prises.

Il s’agit donc d’un rôle important pour la vie de l’école.


Composition du Conseil d’Etablissement de l’Ecole André Malraux

Membres siégeant avec voix délibérative

5 sièges réservés à l’Administration (membres de droit)

  • Le chef d’établissement
  • Le chef du poste diplomatique ou son représentant
  • Le gestionnaire de l’établissement
  • Le coordonnateur primaire
  • La secrétaire vie scolaire

5 sièges réservés aux représentants du personnel (membres élus)

  • 2 professeurs du secondaire
  • 2 professeurs du primaire
  • 1 personnel non enseignant

5 sièges réservés aux usagers de l’établissement (membres élus)

  • 3 parents d’élèves  (représentants du primaire et du secondaire)
  • 2 élèves (1 primaire, 1 secondaire)

Membres siégeant ou pouvant siéger à titre consultatif

  • Le Consul Honoraire de France
  • Un représentant du Conseil de Gestion
  • Le Directeur de l’Institut Français de Bobo Dioulasso
  • Les délégués à l’AEFE de la circonscription géographique ou leurs représentants
  • L’Inspectrice de l’Education Nationale

Le chef d’établissement peut inviter d’autres personnes en fonction de l’ordre du jour.

Les classes

Cycles préparés à l’école française

Pré-élémentaire :
Petite, Moyenne et Grande Sections. Accueil des 2 ans en fonction des possibilités d’accueil.


Elémentaire :
CP, CE1, CE2, CM1, CM2.


Secondaire :
6e, 5e, 4e, 3e
Tous les élèves sont préparés au DNB (diplôme national du Brevet). Les épreuves se déroulent fin juin à l’école André Malraux.

2nde: ouverture d’une classe de seconde GT (CNED).


Langues enseignées :
Anglais : Les élèves bénéficient de deux heures hebdomadaires d’anglais de la GS au CM2.
Au collège, la première langue est obligatoirement l’anglais. La seconde langue est l’espagnol.